Vente de Noël en cours !
🎁Consultez nos offres festives ici 🎁

🎁 Vente de Noël en cours ! Consultez nos offres festives ici 🎁

VENDREDI NOIR - Jusqu'à 50% de réduction Tests, Recharges & Suppléments
Table des matières

Causes possibles de l'infertilité inexpliquée

Vous pouvez recevoir un diagnostic d'"infertilité inexpliquée" si vous essayez activement de concevoir depuis un an ou plus et si, à la suite d'une évaluation médicale complète, aucun problème évident, tel que des trompes de Fallope obstruées, n'a été découvert. Ce diagnostic ne signifie pas que votre parcours vers la parentalité est terminé. De nombreuses personnes se trouvant dans cette situation ont fait l'objet de recherches approfondies, qui ont montré que beaucoup d'entre elles finissaient par tomber enceintes avec succès, soit naturellement, soit en ayant recours à des thérapies de fertilité.

 

Qu'est-ce qu'une fécondité inexpliquée ?

Ainsi, lorsque vous entendez le terme "infertilité inexpliquée", c'est comme si vous rencontriez un obstacle sur votre chemin vers la parentalité. C'est frustrant parce que vous et votre partenaire avez passé tous les tests, mais tout semble parfait sur le papier. Pourtant, pour une raison ou une autre, vous ne tombez pas enceinte. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c'est que tomber enceinte n'est pas aussi facile qu'il n'y paraît. Il s'agit d'une question de timing et d'alchimie. Même pour les couples qui n'ont pas de problèmes, les chances de concevoir chaque mois ne sont pas très élevées - elles ne sont que de 18 à 20 %. Ainsi, lorsque vous êtes confronté à une infertilité inexpliquée, c'est un peu comme si vous étiez dans un roman policier. Vous et votre partenaire essayez de comprendre la cause de ce blocage, mais il ne semble pas y avoir de réponse claire. Mais n'oubliez pas que vous n'êtes pas seul dans cette situation - il y a beaucoup d'autres personnes qui suivent le même parcours, qui essaient de déchiffrer le code et de fonder une famille elles aussi.

 

Quels sont les facteurs qui influencent la fertilité des hommes et des femmes ?

En matière de fertilité, une myriade de facteurs entrent en jeu, tant pour les femmes que pour les hommes.

Pour les femmes

  • Âge est un élément essentiel. Les chances de tomber enceinte diminuent avec l'âge, les femmes de la fin de la trentaine et des années suivantes étant susceptibles d'avoir plus de difficultés.
  • En outre, des conditions telles que endométrioseLe cancer du col de l'utérus, un trouble douloureux dans lequel un tissu semblable à la paroi de l'utérus se développe à l'extérieur de l'utérus, peut entraver la fertilité.
  • Les maladies chroniques telles que le diabète, le lupus, et hypertension peuvent également avoir un impact sur la santé reproductive.
  • Déséquilibres hormonaux compliquent encore les choses, en perturbant l'équilibre délicat nécessaire à l'ovulation et à la conception.
  • Les facteurs environnementaux, qui vont du tabagisme à l'exposition aux risques ou aux toxines sur le lieu de travail, peuvent exercer une influence significative sur la fertilité.
  • Même le poids corporel joue un rôle, l'excès ou l'insuffisance de graisse pouvant affecter la fonction de reproduction.
  • Des interventions médicales antérieures, telles que la cryochirurgie pour des frottis vaginaux anormaux, peuvent encore avoir des effets persistants sur la fertilité.

Pour les hommes

  • Pour les hommes, les préoccupations en matière de fertilité vont au-delà de la santé reproductive et englobent divers aspects de leur bien-être.
  • La santé génitale est primordiale, avec des problèmes tels que la prostatite, les infections génitales ou les infections de la peau. les maladies sexuellement transmissibles susceptibles d'altérer la fertilité.
  • Les risques professionnels, notamment l'exposition aux radiations, aux produits chimiques ou aux températures élevées, peuvent également avoir un impact sur la qualité et la quantité de sperme.
  • Les choix de mode de vie, tels que fumer, une forte consommation d'alcoolLa consommation d'alcool ou de drogues peut avoir des effets néfastes sur la fertilité masculine.
  • Les antécédents médicaux, y compris la réparation d'une hernie ou la présence de testicules non descendus, peuvent toujours être des facteurs pertinents affectant la fertilité.
  • En outre, certains médicamentsen particulier ceux qui affectent le système nerveux central, comme les médicaments de type opioïde utilisés pour traiter les maladies mentales, peuvent interférer avec la fonction reproductrice.
  • Des facteurs génétiques ou congénitaux, présents dès la naissance, peuvent compliquer davantage le parcours de fertilité des hommes et des femmes.

 

Dois-je perdre espoir lorsqu'on me diagnostique une fertilité inexpliquée ?

L'infertilité inexpliquée ne signifie pas que vous ne serez jamais enceinte. C'est en fait assez courant - plus de 10 % des couples confrontés à des problèmes de fertilité reçoivent ce diagnostic. Ce que cela signifie, c'est qu'en dépit de tests approfondis, la cause de votre difficulté à concevoir n'a pas été identifiée. Mais ne perdez pas espoir ! De nombreux couples souffrant d'une infertilité inexpliquée finissent par concevoir, soit naturellement, soit avec l'aide de traitements de fertilité. Si vous essayez de concevoir depuis plus d'un an sans succès, il peut être utile d'explorer les options de traitement pour augmenter vos chances de tomber enceinte. N'hésitez pas à demander l'aide et les conseils de spécialistes de la fertilité qui pourront élaborer un plan adapté à votre situation particulière.

 

Que faire pour améliorer la fertilité ?

Augmenter vos chances de concevoir n'est pas seulement une question de chance - il s'agit aussi de comprendre votre corps et de faire des choix sains. Voici quelques conseils pour améliorer vos chances de tomber enceinte :

 

Un timing parfait

Chaque mois, la fenêtre d'opportunité de conception est étroite. Une grossesse ne peut survenir que si vous avez des rapports sexuels pendant les trois jours précédant l'ovulation ou le jour même de l'ovulation. Le suivi de votre cycle d'ovulation peut s'avérer essentiel. Soyez attentive aux signes tels que les changements dans la glaire vaginale, qui devient claire et glissante - ressemblant à des blancs d'œuf - quelques jours avant l'ovulation. Lorsque vous remarquez ces changements, c'est le moment de vous mettre au travail !

Priorité à la santé

Les deux partenaires doivent s'efforcer d'avoir un poids sain, car une insuffisance ou une surcharge pondérale peut avoir un impact sur la fertilité. Arrêter de fumer, maintenir une alimentation équilibrée et faire de l'exercice régulièrement sont des étapes cruciales. Les femmes devraient envisager de prendre un supplément de folate et d'iode pour soutenir la santé reproductive. Il va sans dire que l'alcool doit être évité. Il faut également faire attention à l'exposition aux produits chimiques toxiques, que ce soit au travail ou à la maison, car ils peuvent nuire à la fertilité.

Faire un bilan de santé préconceptionnel

Il est essentiel de s'assurer que les deux partenaires sont en bonne santé avant d'essayer de concevoir un enfant. Prévoyez un bilan de santé préconceptionnel avec votre médecin généraliste afin d'aborder tout problème éventuel. Ce bilan peut également confirmer que vos vaccins sont à jour, ce qui vous immunise contre les infections susceptibles de nuire au développement du bébé.

Gérer le stress

Des niveaux élevés de stress peuvent interférer avec les hormones reproductives, ce qui rend la conception plus difficile. Trouver des moyens sains de gérer le stress, comme le yoga, la méditation ou la pratique de loisirs qui vous plaisent, peut être bénéfique à la fois pour votre santé mentale et pour votre santé reproductive.

Limiter la consommation de caféine

Bien qu'une tasse de café par-ci par-là soit généralement acceptable, une consommation excessive de café peut avoir des conséquences négatives sur la santé. la consommation de caféine peut avoir un impact négatif sur la fertilité. Envisagez de réduire votre consommation de caféine pour augmenter vos chances de conception.

Dormir suffisamment

Un sommeil de qualité est essentiel à la régulation hormonale et au bien-être général. Visez 7 à 9 heures de sommeil ininterrompu chaque nuit pour vous aider dans votre démarche de fertilité.
En adoptant ces changements de mode de vie et en étant proactive en ce qui concerne votre santé reproductive, vous pouvez augmenter vos chances de réaliser votre rêve de devenir parent. N'oubliez pas que chaque petit pas que vous faites vous rapproche de votre objectif de fonder une famille.

 

Quelles sont les options si rien ne fonctionne ?

Si vous avez essayé plusieurs méthodes sans succès, il existe encore des options à explorer avec votre spécialiste de la fertilité. Dans certains cas, l'insémination intra-utérine (IUI) peut également être recommandé pour augmenter les chances de fécondation en plaçant les spermatozoïdes directement dans l'utérus. Si nécessaire, des traitements plus avancés tels que la la fécondation in vitro (FIV) peut être envisagée, bien qu'elle soit généralement réservée en dernier recours. La FIV peut servir à la fois à des fins diagnostiques et thérapeutiques, en fournissant des informations sur votre situation spécifique tout en améliorant la probabilité d'une grossesse. En évaluant des facteurs tels que la qualité de l'ovule, la fécondation et le développement de l'embryon, la FIV offre une approche globale de l'infertilité.

En fin de compte, le diagnostic d'une infertilité inexpliquée ne signifie pas que votre parcours s'arrête. Il est important de garder espoir et d'explorer toutes les options disponibles avec l'aide de votre équipe soignante.

Test de sperme ExSeed

En savoir plus sur notre appareil

Plus de explorer

Rechercher