Vente de Noël en cours !
🎁Consultez nos offres festives ici 🎁

🎁 Vente de Noël en cours ! Consultez nos offres festives ici 🎁

0
VENDREDI NOIR - Jusqu'à 50% de réduction Tests, Recharges & Suppléments

Les effets physiques et mentaux de l'abus de drogues et d'alcool

 

Annonce d'un partenariat avec Adia Health

 

L'addiction est un terme tellement négatif. Lorsque quelqu'un dit cela Le mot "toxicomanie" ne fait penser qu'aux drogues, à l'alcool et aux cigarettes. Les personnes souffrant de problèmes de dépendance ont également des problèmes de santé, notamment des risques d'accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque, de cancer et même des problèmes de santé mentale. Une personne qui s'adonne à la consommation de drogues n'est jamais dans son état normal. 

La meilleur centre de réhabilitation holistique peut vous aider à vous libérer des drogues, de l'alcool et d'autres substances. 

Mais nous ne sommes pas ici pour discuter des raisons pour lesquelles les gens commencent à prendre des drogues et de ce qu'ils devraient faire à ce sujet. Nous sommes ici pour discuter des effets de la toxicomanie et de l'alcoolisme sur votre santé mentale et physique. C'est parti ! 

Pourquoi l'abus de drogues et l'alcoolisme constituent-ils un problème ? 

Tout d'abord, la toxicomanie et l'alcoolisme constituent un problème grave. L'abus de drogues est dû à la consommation habituelle de substances addictives. Il peut s'agir de marijuana, d'alcool, d'opioïdes et d'autres drogues.

Les gens deviennent dépendants de substances et commencent à s'éloigner des membres de leur famille. Il existe de nombreuses façons de prendre des drogues. Par exemple, ils peuvent inhaler la substance, l'ingérer sous forme de pilules ou se l'injecter dans le sang. 

Lorsque la personne se l'injecte dans le sang, l'effet est immédiat, alors que lorsqu'elle l'ingère, il faut du temps pour en voir les résultats. 

Les drogues modifient le fonctionnement du cerveau humain. Elles affectent également la capacité de la personne à prendre des décisions. Au bout d'un certain temps, on s'aperçoit que la personne est devenue dépendante de la substance. Il en va de même pour la dépendance à l'alcool. Elle commence par quelques verres d'alcool, puis devient une habitude pour un petit nombre de personnes. 

Le problème de la toxicomanie ou de l'alcoolisme est que les personnes ne sont pas en mesure de donner un sens au monde réel. L'overdose entraîne la mort et peut provoquer des maladies, des dépressions et une personne peut également développer d'autres problèmes de santé mentale. La toxicomanie et l'alcoolisme entraînent également des problèmes sociaux : le patient peut essayer de faire du mal à sa famille ou tenter de se suicider. 

Quels sont les effets des troubles liés à l'utilisation de substances psychoactives ? 

Il existe des effets à court et à long terme sur la santé. Les effets peuvent varier en fonction du type de médicament pris par la personne et de la fréquence à laquelle elle l'a pris.

La consommation continue de drogues et d'alcool peut affecter le système immunitaire. Elle augmente le risque de contracter des infections ou des maladies. En outre, la surconsommation de drogues affecte le rythme cardiaque. Certaines personnes ont tendance à faire une crise cardiaque à la suite d'une surdose d'alcool ou de drogues. 

Certains patients souffrent de douleurs abdominales constantes et de nausées. La perte d'appétit est également fréquente. Comme certains médicaments sont fumés, les personnes peuvent souffrir d'une maladie pulmonaire plus tard si la consommation est persistante. 

La consommation continue de drogues et d'alcool peut également affecter la mémoire et le processus de prise de décision. Dans l'ensemble, l'alcoolisme et la toxicomanie ne sont pas bons pour la santé.

Les décès liés à la dépendance à l'héroïne et aux opioïdes ont augmenté au cours des derniers mois. La dépendance à tout peut être mortelle, mais la dépendance aux drogues et à l'alcool est comme un poison lent. 

Comment la toxicomanie et l'alcoolisme affectent-ils votre santé mentale ? 

Vous vous demandez peut-être comment une dépendance à l'alcool ou à la drogue peut provoquer des traumatismes mentaux ou des troubles graves de la santé mentale. Il existe un lien étroit ! Toutes les drogues, comme la marijuana ou la cocaïne, affectent le circuit de récompense du cerveau. Cette partie spécifique du cerveau affecte l'humeur et l'instinct. Les drogues ou l'alcool ciblent ce système spécifique, qui produit de la dopamine. Celle-ci inonde le cerveau et procure une sensation d'euphorie. Tout le monde aime cette sensation d'euphorie. Mais à long terme, cela commence à affecter votre humeur et votre comportement. 

Vous ne voulez pas être dépendant de l'alcool ou des drogues. Les personnes ne sont pas en mesure de prendre des décisions après une surconsommation d'alcool ou de drogues. L'alcool affecte les fonctions cognitives de telle sorte qu'il est difficile de comprendre le monde réel. Si une femme enceinte boit de l'alcool, cela peut avoir un impact sur le cerveau de l'enfant à naître. 

L'alcoolisme et la toxicomanie affectent l'humeur, la capacité de réflexion et bien d'autres choses encore. C'est pourquoi les gens devraient mettre fin à toute forme de dépendance. 

Réflexions finales 

La toxicomanie et l'alcoolisme sont des problèmes graves. Ils affectent votre vie professionnelle, vos relations et votre santé physique et mentale. Voulez-vous que les problèmes de dépendance fassent de votre vie un talon d'Achille ?  

Participez à une retraite résidentielle où les problèmes de dépendance sont traités par des professionnels. Vous avez besoin de paix et, surtout, de vous éloigner de toute forme de tentation. 

Vous pouvez rechercher certaines des meilleures retraites où les problèmes de toxicomanie et d'alcoolisme sont traités efficacement.

Test de sperme ExSeed

En savoir plus sur notre appareil

Plus de explorer

Rechercher

Porter des pantalons et des sous-vêtements serrés

Des études montrent que les hommes qui portent des sous-vêtements amples ont une concentration de sperme et un nombre total de spermatozoïdes plus élevés que les hommes qui portent des sous-vêtements plus serrés. Alors, laissez tomber les vêtements serrés et portez des vêtements amples pour donner de l'air à vos testicules.

CONCLUSION : apprenez-en davantage sur la façon dont la chaleur peut affecter la qualité du sperme. ici.

Stress

Outre un taux de mortalité plus élevé et diverses maladies, le stress est associé à une mauvaise qualité du sperme. On sait que le stress est associé à une baisse du taux de testostérone et au stress oxydatif, tous deux jouant un rôle essentiel dans la production et le maintien de spermatozoïdes sains.

CONCLUSION : Si vous vous sentez stressé, nous vous recommandons de vous faire aider afin d'avoir une santé mentale équilibrée. Pour un guide de gestion du stress, téléchargez le L'application ExSeed est gratuite et vous pouvez commencer votre plan d'action personnalisé dès aujourd'hui.

Activité physique

Des études scientifiques montrent que les hommes qui sont physiquement actifs ont de meilleurs paramètres de sperme que les hommes inactifs. Les spécialistes de la fertilité affirment également qu'une activité physique régulière a un impact bénéfique sur les paramètres de fertilité du sperme et qu'un tel mode de vie peut améliorer le statut de fertilité des hommes.

En donnant la priorité à l'exercice physique, vous pouvez améliorer votre santé générale et obtenir des spermatozoïdes sains et rapides qui ont de bonnes chances de féconder un ovule.

CONCLUSION : Essayez d'intégrer l'exercice dans votre programme hebdomadaire pour vous assurer de faire de l'exercice au moins deux fois par semaine. Nous recommandons une combinaison d'entraînement cardio et d'exercices de musculation. Plus d'informations sur l'exercice et la fertilité masculine sur notre blog.

Nutrition

Restauration rapide
Les aliments transformés nuisent à la santé des cellules productrices de sperme et provoquent un stress oxydatif, ce qui entraîne une baisse de la qualité du sperme. Une consommation importante de malbouffe (chaque semaine) peut augmenter la probabilité d'infertilité, car les hommes qui consomment de grandes quantités d'aliments malsains risquent d'avoir un sperme de mauvaise qualité. En plus de nuire à votre fertilité, la malbouffe fait grossir votre tour de taille, nuit à votre système cardiovasculaire et à vos reins, entre autres.

Légumes
Manger plus de fruits et de légumes peut augmenter la concentration et la mobilité de vos spermatozoïdes. Il est important que vous ayez une alimentation saine, riche en antioxydants, et que vous mangiez des légumes tous les jours. Les aliments tels que les abricots et les poivrons rouges sont riches en vitamine A, qui améliore la fertilité masculine en favorisant la santé des spermatozoïdes. Les hommes qui présentent une carence en cette vitamine ont tendance à avoir des spermatozoïdes lents et paresseux.

En-cas/boissons sucrés : plusieurs fois par semaine La consommation excessive d'articles à forte teneur en sucre peut entraîner un stress oxydatif, qui a un impact négatif sur les niveaux de testostérone et la motilité des spermatozoïdes. Les collations et les boissons sucrées sont également fortement associées à l'obésité et à une faible fertilité.
CONCLUSION : Pour améliorer la qualité du sperme, évitez les fast-foods, les aliments transformés et les collations ou boissons sucrées. Vous devez mettre en place un régime alimentaire sain et prudent, rempli de super aliments nécessaires à une bonne production de sperme. Consultez notre guide pour Super aliments pour la fertilité masculine. Pour orientation personnalisée et un soutien sur la manière dont vous pouvez commencer à améliorer la santé de votre sperme, consultez la page Bootcamp.

Chaleur

La chaleur directe peut empêcher la production optimale de sperme et endommager l'ADN des spermatozoïdes. Les spermatozoïdes aiment les environnements dont la température est inférieure de quelques degrés à celle du corps. Évitez la surchauffe des couvertures chaudes, des sièges chauffants, de la chaleur de votre ordinateur portable, des douches chaudes et des saunas.

Fumer des cigarettes

L'exposition à la fumée de tabac a des effets négatifs importants sur la qualité du sperme. Les dommages causés par les cigarettes et la nicotine dépendent bien sûr du nombre de cigarettes que vous fumez par jour et pendant combien de temps, mais même une faible consommation (jusqu'à 10 cigarettes/jour) peut inhiber la production de sperme sain.  

CONCLUSION : Restez aussi loin que possible de la cigarette si vous vous souciez de votre santé générale et de votre fertilité. Lire la suite ici.

Téléphone portable

Lorsque vous avez votre téléphone portable dans votre poche avant, vos testicules sont exposés aux rayonnements électromagnétiques, dont les études ont montré qu'ils endommagent les spermatozoïdes. Mettez votre téléphone dans la poche arrière de votre pantalon ou dans la poche de votre veste.

IMC

Il existe un lien évident entre l'obésité et la réduction de la qualité du sperme. Cela s'explique, du moins en partie, par le fait que les hommes obèses peuvent présenter des profils hormonaux reproductifs anormaux, ce qui peut nuire à la production de sperme et entraîner l'infertilité. 

Un IMC supérieur à 30 peut entraîner plusieurs processus dans le corps (surchauffe, augmentation du stress oxydatif dans les testicules, dommages à l'ADN des spermatozoïdes, dysfonctionnement érectile) qui peuvent avoir un impact négatif sur la fertilité masculine. Cela peut entraîner des problèmes lors des tentatives de conception.  

CONCLUSION : L'IMC est l'un des facteurs de risque qui influencent la qualité du sperme et, par exemple, la motilité des spermatozoïdes.  

Alcool

Une bière ou un verre de vin de temps en temps ne nuisent pas vraiment à la qualité du sperme. Mais une consommation excessive d'alcool (plus de 20 unités par semaine) peut réduire la production de spermatozoïdes normalement formés, nécessaires à une grossesse réussie.

CONCLUSION : Si vous voulez rester en sécurité, ne dépassez pas 14 unités d'alcool par semaine. Pour plus d'informations sur la façon dont l'alcool peut affecter la fertilité masculine, jetez un coup d'œil à notre blog : "L'alcool et la qualité du sperme".

Âge

Des études montrent que les femmes de moins de 35 ans et les hommes de moins de 40 ans ont plus de chances de tomber enceintes. Les hommes peuvent produire des spermatozoïdes presque toute leur vie, mais l'ADN des spermatozoïdes est plus fragile et susceptible d'être endommagé après l'âge de 40 ans.

À mesure que les hommes vieillissent, leurs testicules ont tendance à devenir plus petits et plus mous, ce qui entraîne une baisse de la qualité et de la production du sperme. Ces changements sont en partie dus à une diminution liée à l'âge du taux de testostérone, qui joue un rôle très important dans la production de sperme.

production. Un âge masculin plus élevé (>40 ans) est non seulement associé à une baisse de la production de spermatozoïdes, mais aussi à une fragmentation accrue de l'ADN des spermatozoïdes et à une détérioration de leur morphologie (forme) et de leur motilité (mouvement). Ces effets négatifs rendent les spermatozoïdes moins qualifiés pour la fécondation des ovules.

CONCLUSION : avec un âge inférieur à 40 ans, vous ne devriez pas avoir à vous soucier beaucoup de l'âge en tant que facteur en soi. Cependant, des études ont montré un lent déclin après l'âge de 30-35 ans.

et si vous avez plus de 40 ans, la qualité de votre sperme peut être affectée en raison de l'augmentation des dommages causés à l'ADN des spermatozoïdes, ce qui entraîne une diminution de la motilité et de la concentration des spermatozoïdes. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas évaluer la qualité d'un échantillon de sperme en le regardant simplement - cela nécessite une analyse du sperme.